Compiègne : Un chien piétiné par un cavalier

Samedi 5 octobre. Comme cela arrive souvent, un chien est piétiné par un veneur à cheval ! Jappant de douleur, il semble blessé à la patte avant-droite et la traîne sans pouvoir s’appuyer dessus en allant rejoindre ses compagnons de meute.

Les veneurs ne s’arrêtent pas pour si peu, et ce chien disparaitra de la chasse rapidement après.

La SPA a été prévenue et nous ferons notre possible pour le sauver de l’euthanasie expéditive ! 🐶🤚💚

Les chasseurs à courre considèrent leurs chiens comme des outils interchangeables, stockés en cage puis mis en danger sur les routes, dans les ronces, sous les sabots des chevaux et face aux animaux traqués.

Cela doit cesser : abolissons la chasse à courre ! 📯🏰🚫

👩‍⚖️ PROCÈS ONF vs AVA : Une bataille démocratique pour la Nature! ✊

Alors que simultanément se discutait au Sénat une nouvelle mesure de répression contre les opposants à la chasse, au Tribunal de Compiègne se tenait une audience capitale pour l’avenir d’AVA : l’ONF assigne trois militants pour « entrave au droit de chasse » des équipages de vénerie locaux.🗡

Continuer la lecture de « 👩‍⚖️ PROCÈS ONF vs AVA : Une bataille démocratique pour la Nature! ✊ »

« Terroristes! » : Les habitants répondent au sénateur Bascher !

Il y a quelques mois, le sénateur de l’Oise Jérôme Bascher qualifiait les méthodes d’AVA de « terroristes », de « black blocks » dont l’objectif serait de « blesser » et de « tuer » les chasseurs.
Lors d’un déplacement à Saint Vaast de Longmont ce mardi 27 aout, il a pu faire la rencontre de ces fameux terroristes, évidemment indignés de ces propos outrageants tenus en plein Sénat.
M. Bascher commence d’abord par relativiser ses propos (« je n’ai pas dit que vous étiez des terroristes mais que vous aviez fait des actes terroristes »), puis rappelle qu’il s’en était excusé quinze jours plus tard dans le Courrier Picard. Difficile exercice que de s’excuser de quelque chose qu’on a pas dit…
Les habitants venus le rencontrer ce jour là ont pu lui rappeler, avec fermeté, ce qu’était le rôle d’AVA : suivre les chasses à courre pacifiquement et en faire connaître la barbarie, elle qui révolte l’écrasante majorité des français en cette époque dite civilisée.
Et cette tâche démocratique, nous continuerons de l’assumer jusqu’à l’abolition pure et simple de la chasse à courre ! 🏡🗣

Laurence Rossignol sur la chasse à courre :  » La population prend la défense des animaux ! « 

À l’issue d’une nouvelle saison où la chasse à courre a été la cause d’une vingtaine d’incidents graves mettant en danger les habitants, les défenseurs de cette pratique ont tenté de criminaliser le mouvement d’opposition populaire, avec un « délit d’entrave à la chasse ». Même si ce texte de loi a été fort heureusement repoussé, ce n’est que momentané.
À l’occasion d’une session parlementaire, Laurence Rossignol, sénatrice de l’Oise, a pu rappeler quelques vérités à ses collègues quant à la nature de l’opposition à la chasse à courre, battant en brèche les mensonges entendus récemment.
Merci à elle pour son engagement : ces sujets appellent naturellement les élus attachés à la démocratie, au respect de la Nature et aux droits de chacun à s’exprimer en soutien à une population révoltée.
Nous sommes 82 %* des Français à le réclamer : pour la Nature, pour la civilisation et tout simplement pour la sécurité de tous, Abolissons la Vénerie Aujourd’hui ! 💚🌍

Retrouvez la liste des incidents de cette saison : http://ava-france.org/…/saison-20182019-6-mois-dincidents-…/

*IPSOS/One Voice 2018

Saison 2018/2019 : 6 mois d’incidents de chasse à courre !

En six mois, on a pu recenser pas moins de 20 incidents causés par la chasse à courre :  intrusions dans des jardins et des centre-villes, accidents de voiture, animaux domestiques tués, arrêtés municipaux violés…
On entend souvent les veneurs et leurs soutiens répéter à qui veut l’entendre que « si on aime pas le bruit des vagues, on n’habite pas à la mer »
C’est là que tout l’esprit féodal de la chasse à courre se révèle : la forêt leur appartient et tout ce qui vient interférer avec leur loisir doit être mis au pas !

Aujourd’hui, avec AVA, les habitants se lèvent  contre cette arrogance aristocratique et disent « Cela suffit  » !

Continuer la lecture de « Saison 2018/2019 : 6 mois d’incidents de chasse à courre ! »

AVA Saison 2 : Grand final le 30 mars !

Notre deuxième saison touche à sa fin, il est grand temps que la forêt et ses habitants retrouvent le calme du printemps.
Cette année, nous avons été près de 700 à nous relayer pour surveiller les chasses à courre près de chez nous et protéger les animaux. Nos 19 antennes permettent désormais la mobilisation des habitants dans plus de 20 forêts françaises !

Le mouvement AVA est parvenu à se structurer malgré les violences et les mensonges sans limite des veneurs, comme une maison bâtie en pleine tempête…  Mais n’en déplaise aux barbares féodaux qui voudraient voir cette expression populaire écrasée : nous sommes aujourd’hui bien plus forts que nous ne l’étions il y a un an !
Désormais plus rien ne pourra arrêter le mouvement des masses vers l’abolition de la chasse à courre !



Tous ensemble, fêtons cette réussite !

Réunissons-nous le Samedi 30 mars :
Paimpont : Bye Bye la chasse à courre ! (35)
Pont-Sainte-Maxence : Bye Bye la chasse à courre ! (60)
Castelnau-de-Montmiral : Bye Bye la chasse à courre ! (81)
Rambouillet : Bye Bye la chasse à courre ! (78)

La première chasse à courre de Willy Schraen

Forêt de Laigue, le 16 février dernier.
Un 4×4 s’engage en trombe dans un chemin de terre et freine juste devant nous. En sortent Guy Harlé d’Ophove, Président des Chasseurs de l’Oise et adjoint à l’Environnement des Hauts-de-France, ainsi que Willy Schraen, Président de la Fédération Nationale des Chasseurs.
Après l’avoir défendue bec et ongles, menaçant ses opposants du pire, Willy Schraen découvre enfin la chasse à courre de ses propres yeux.
Autant dire que sa première sortie en vénerie aura été instructive grâce à cette rencontre avec des sympathisants d’AVA bien renseignés.
Il repartira tout de même de mauvaise humeur, maudissant « ses ennemis » et les traitant de cons.

TOUS AU RASSEMBLEMENTS DU 30 MARS :
– Pont-Sainte-Maxence (60)
https://www.facebook.com/events/399881824094636/
– Castelnau-de-Montmiral (81)
https://www.facebook.com/events/630452914062142/
– Rambouillet (78)
https://www.facebook.com/events/925073987883666/
– Paimpont (35)
https://www.facebook.com/events/925073987883666/

AVA réunit plus de 150 personnes dans 12 forêts !

Samedi 12 janvier, AVA était présent dans 12 forêts, réunissant plus de 150 personnes pour veiller sur les animaux et la vie sauvage !
C’est du jamais vu en France, notre mouvement pacifique s’étend constamment et c’est une grande fierté pour tous de s’engager pour la Nature et pour le respect de chacun. Des personnes sont désormais présentes en forêt chaque mercredi et samedi dans tout le pays, près de chez eux, pour montrer leur opposition à une pratique que 84% de la population juge intolérable.

La mobilisation populaire est l’unique voie face à la chasse à courre et la barbarie qu’elle représente dans notre société. Ses appuis institutionnels, financiers et culturels dans les hautes sphères ne sont que des tigres de papier ! Partout, prenons confiance de notre force : là où les gens relèvent la tête et refusent le cynisme propre à notre époque, tout est possible ! 

Rejoignez-nous, il y a tellement de choses à faire pour participer !

Continuer la lecture de « AVA réunit plus de 150 personnes dans 12 forêts ! »

Un cerf tué et une femme agressée !

Mercredi 9 janvier 2019, forêt de Compiègne.
Un cerf, traqué par la chasse à courre, se jette dans l’étang Saint-Périne, les chiens à ses trousses lui dévorant l’arrière train.
Mais une courageuse habitante se fraie un chemin parmi les veneurs pour s’interposer ! Ceux-ci tentent alors de lui barrer le passage, de lui voler sa caméra et la malmènent pour cacher leur tuerie.

Partout, sortons montrer notre opposition à cette pratique d’un autre âge ! Rejoignez AVA Compiègne ou l’antenne la plus proche de chez vous !

Sinon vous pouvez les soutenir ici :
https://www.leetchi.com/c/soutien-a-ava-compiegne

Saint-Léger et Bailly (Oise) : les veneurs violent les arrêtés municipaux

Samedi 29 décembre 2018.
Suite aux nombreux incidents survenus autour de la chasse à courre, la plupart des villages en bordure de forêt ont pris de arrêtés municipaux interdisant aux veneurs de pratiquer leur activité dangereuse dans les zones urbanisées. Et très souvent, ceux-ci les ignorent sans être inquiétés.
Ce jour là, ce sont les villes de Bailly et de Saint-Léger-aux-bois qui ont vu des hordes de cavaliers dans leur centre ville, chassant un cerf venu se réfugier sous un pont, non loin de la mairie. Ce dernier, caché, a heureusement pu leur échapper, entouré de la population vigilante.

Vous aussi faites nous parvenir vos images ! En attendant l’abolition totale, faisons respecter le peu de lois qui freinent la barbarie dans nos forêts !