La chasse à courre noie un cerf dans l’Aisne !

Samedi 6 janvier, l’équipage Rivecourt, qui chasse en forêt de Laigue, s’est mis sur les traces d’un cerf, qui pour leur échapper à tenté de traverser l’Aisne au niveau du Francport.
Les chasseurs ont alors mis une barque à l’eau de l’autre côté de la rive pour lui barrer la route. Le cerf a fait demi-tour et a été emporté par le courant, avec les valets à ses trousses. La poursuite a duré une bonne vingtaine de minutes, jusqu’à ce qu’ils parviennent à le rattraper, le prendre par les bois, et le noyer en lui maintenant la tête sous l’eau.
Une pensée pour toutes les personnes qui ont assisté à cette scène d’horreur, qui ont tenté de sauver ce pauvre animal en amont ou qui l’ont encouragés, impuissants, le long des berges de l’Aisne.

Devant son cadavre encore flottant, la maitresse d’équipage, Florence de Lageneste, assurait l’avoir tué « dans les règles de la vénerie » :  alors abolissons la vénerie !

3 réponses sur “La chasse à courre noie un cerf dans l’Aisne !”

  1. Il y a quelques mois, le monde découvrait avec horreur des vidéos de tueurs de l’Etat Islamique noyant ses victimes. On apprend ici que la noyade fait partie des règles éthiques de la vénerie. Qui s’inspire de qui ? Le Moyen Orient s’est débarrassé de ses ordures. Quand allons-nous débarrasser la France des nôtres ?

  2. Je me suis obligée de regarder cette vidéo d’une tristesse et d’une telle cruauté, excitation et obstination sans pareil de la part des chasseurs , je suis horrifiée de voir voir cette pratique qui ne laisse aucune chance à ce bel animal que l’on ne rencontre plus dans nos forêts. C’est de la barbarie, de l’acharnement . Abolition de la chasse , je le crie haut et fort. Merci d’avoir diffuser vos informations.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *