Saint-Hubert Club de France : la chasse à courre au coeur du scandale

Vendredi, l’Opinion révelait les turpitudes d’extrême-droite du « Saint-Hubert Club de France », un club de chasse élitiste : « bras tendus et quenelles mimées », « passent la nuit à Berchtesgaden (lieu de villégiature d’Hitler) », « chantent La Royale, hymne de l’Action française, ou le chant allemand des Fallschirmjäger, les parachutistes de la Wehrmacht »… 🏰🗡

Rien de bien surprenant que la chasse à courre, pratique féodale et élitiste s’il en est, soit au cœur d’un tel dispositif : dans le conseil d’administration de ce club, on retrouve le Marquis Pierre de Rouälle, président de la Société de Vénerie, parmi d’autres veneurs.
La nostalgie de l’ancien régime et de ses traditions, la hiérarchie sociale qui en découle, la valorisation de la prédation, tout ceci est dans l’ADN de la vènerie, où pourchasser des animaux n’est qu’un prétexte pour faire revivre une époque révolue.

Abolissons la Vénerie Aujourd’hui et tout ce qu’elle représente ! 🦌💚

( l’article qui a révelé l’affaire : https://www.lopinion.fr/…/flirt-d-extreme-droite-plus-vieux… )

Panique à l’Assemblée générale des veneurs :  » Ils se répandent partout ! « 

La Société de Vénerie vient de tenir son Assemblée Générale près de Fontainebleau. Le sujet principal : comment écraser la résistance grandissante des habitants contre leur pratique. Au passage, leur président nous fournit un bon conseil…
Soyons encore plus nombreux la saison prochaine pour dire stop à la barbarie dans nos campagnes !
Rejoignez les AVA près de chez vous !