UN AVA DANS LE COMA : LE RECIT COMPLET

Voici le récit complet des évènements qui ont précédé l’hospitalisation de notre camarade Frédéric, ce samedi 16 février 2019, tel que raconté par des témoins directs.
A l’heure où nous écrivons ces lignes, il est toujours plongé dans le coma, cela depuis 11 jours.
Pendant ce temps, une campagne écœurante orchestrée par la Société de Vénerie fait rage, et tous leurs relais dans la presse et les institutions semblent mobilisés pour protéger leurs intérêts. Le mensonge semble érigé en système de défense chez les veneurs, ce qui est la dernière arme d’une pratique indéfendable et rejetée par 84 % des Français.

Continuer la lecture de « UN AVA DANS LE COMA : LE RECIT COMPLET »

Historique : 100 opposants à la vénerie dans 4 forêts de France !

Ce Samedi 22 septembre 2018, le mouvement d’opposition à la chasse à courre en France a effectué pas en avant historique. Le collectif AVA (Abolissons la Vénerie Aujourd’hui), a su se développer hors de Compiègne, son berceau, et a mobilisé aujourd’hui des riverains dans quatre forêts simultanément : RambouilletBrocéliandeCompiègne et Chantilly, réunissant au total 100 personnes !
Une grande première dans le pays !  

Les habitants de toutes ces forêts, révoltés par cette pratique barbare près de chez eux ont désormais acquis la confiance nécessaire pour prendre les choses en main et exprimer leur opposition, malgré le climat de constante menace qui règne et le harcèlement sur internet.

Toutes ces sorties ont strictement respecté la Charte AVA et n’ont connu aucun débordement :
 »  Aucune violence, aucune insulte, aucune provocation n’a sa place pendant nos actions.  Faisons preuve d’un sang-froid à toute épreuve. Il est important que chacun soit exemplaire dans son comportement, afin d’incarner les valeurs que nous défendons : bienveillance, non-violence, respect de la Nature et de nos congénères. « 

 

Cette grande victoire en appelle d’autres, et donnera assurément des ailes à celles et ceux qui taisaient jusqu’à présent leur opposition à la chasse à courre, formant pourtant 84% de la population (sondage IFOP/FBB 2017).