Historique : 100 opposants à la vénerie dans 4 forêts de France !

Ce Samedi 22 septembre 2018, le mouvement d’opposition à la chasse à courre en France a effectué pas en avant historique. Le collectif AVA (Abolissons la Vénerie Aujourd’hui), a su se développer hors de Compiègne, son berceau, et a mobilisé aujourd’hui des riverains dans quatre forêts simultanément : RambouilletBrocéliandeCompiègne et Chantilly, réunissant au total 100 personnes !
Une grande première dans le pays !  

Les habitants de toutes ces forêts, révoltés par cette pratique barbare près de chez eux ont désormais acquis la confiance nécessaire pour prendre les choses en main et exprimer leur opposition, malgré le climat de constante menace qui règne et le harcèlement sur internet.

Toutes ces sorties ont strictement respecté la Charte AVA et n’ont connu aucun débordement :
 »  Aucune violence, aucune insulte, aucune provocation n’a sa place pendant nos actions.  Faisons preuve d’un sang-froid à toute épreuve. Il est important que chacun soit exemplaire dans son comportement, afin d’incarner les valeurs que nous défendons : bienveillance, non-violence, respect de la Nature et de nos congénères. « 

 

Cette grande victoire en appelle d’autres, et donnera assurément des ailes à celles et ceux qui taisaient jusqu’à présent leur opposition à la chasse à courre, formant pourtant 84% de la population (sondage IFOP/FBB 2017).

Exposition des trophées de chasse à courre : le spectacle de la mort

Comme chaque année, l’exposition des trophées de chasse de l’Oise s’est tenue entre le 30 avril et le 3 mai.
Un spectacle morbide qui célèbre la mort d’animaux que tous les photographes et les promeneurs attentifs connaissaient bien ici :
Celui de Lacroix Saint-Ouen, fouetté puis tué dans un jardin,
Celui de Choisy-au-Bac, noyé dans l’Aisne à la vue de tous,
Le « Petit Laigue », poignardé devant des habitants révoltés,
Le doyen de la forêt de Laigue (ici en photographie)… et tant d’autres… 💀

Ensemble nous pouvons mettre fin à cette barbarie sans nom soutenue par l’ONF. La saison passée a démontré la force de notre mobilisation. Il suffisait de relever la tête et de prendre les choses en main !
Préparons nous pour la saison 2 ! Rejoignez-nous ! ✌️🦌🦊🐗

Le Préfet de l’Oise donne son vert à une milice de chasseurs : « Passez à l’action ! »

Une semaine après une manifestation pacifique record contre la chasse à courre, l’Etat et les chasseurs répondent à l’unisson par des menaces de violence non dissimulées !
Le Président de la Fédération Nationale des Chasseurs en appelle à ses « gros bras » pour venir écraser l’élan démocratique qui vient de naître.
Le Préfet de l’Oise, Louis Lefranc, qui a fait le déplacement, appuie cette initiative en les appelant à « passer à l’action ».
Une véritable milice est levée et soutenue par l’Etat : vous ne rêvez pas, cette scène glaçante se déroule bien dans la France du XXIème siècle.

Ces méthodes anti-démocratiques sont inacceptables !

FIN DE SAISON : 1000 personnes dans la rue et un cerf sauvé !

Samedi 31 Mars 2018.
1000 personnes défilent pour l’abolition de la chasse à courre.

Un mouvement authentiquement populaire, positif, jamais vu en France, a pris forme chez nous, et se propage maintenant au reste du pays. Cette année, nous avons allumé une flamme qu’il est désormais trop tard pour éteindre, et qui grandira jusqu’à l’abolition !

Bravo et merci à tous ! Voici un résumé de cette journée historique. (photos de Michel Pourny & Lou Marouzé)

Continuer la lecture de « FIN DE SAISON : 1000 personnes dans la rue et un cerf sauvé ! »

Des veneurs barrent l’accès à un chemin public !

Samedi 10 mars 2018, l’équipage La Futaie des Amis met une barque à l’eau pour tuer un cerf qui nageait dans l’Oise. Leurs valets se montrent menaçants en voyant arriver nos caméras, et barrent l’accès à une voie de berge publique pour cacher leur méfait.
Le cerf s’en est tout de même sorti !

Grand rassemblement festif le 31 mars à Compiègne !

Ce samedi 31 mars, c’est l’heure de dire au revoir à la chasse à courre.
Envoyons les massacres, les accidents, les traques, les noyades, les menaces, les agressions, les dagues et les redingotes aux oubliettes !
Fêtons le printemps, le retour à la vie comme il se doit ! Ça va être chouette !

Rassemblons-nous à 10h à Compiègne, dans l’Oise.

Voici l’évenement Facebook à partager.

45 personnalités et associations signent une tribune en défense d’AVA !

Quand des personnes subissent des menaces de mort,  des intrusions sur leur lieu de travail, du harcèlement sur internet, des agressions et du vol de matériel, il ne s’agit plus seulement de s’opposer à une pratique barbare : c’est maintenant une question de défense de la démocratie et de la liberté d’expression. Devant le climat de violences qui pèse sur notre jeune mouvement, 45 personnalités et associations de tous horizons signent une tribune en notre défense.
Voici le texte de la tribune publié par Mediapart, ainsi que la liste complète des signataires. A partager en masse !

Continuer la lecture de « 45 personnalités et associations signent une tribune en défense d’AVA ! »

Jeudi 15 Février : Quatre personnes agressées pour avoir filmé en forêt !

Jeudi 15 février. Alors que la Société de Vénerie soigne son image devant la presse, sur le terrain les violences s’accentuent.

Quatre personnes sont agressées pour le simple fait d’avoir filmé la « curée » dans un lieu public. Des membres de l’équipage « Vautrait Tiens Bon Picard » leur ont volé un téléphone et les ont poursuivis jusqu’à leur voiture, pour pouvoir prendre leurs immatriculations en photo.

Le sentiment de toute-puissance des chasseurs à courre n’aura bientôt plus de limite avec un Préfet ouvertement de leur côté.

Soyons tous unis contre les violences ! La liberté d’expression est en danger dans nos campagnes !

Voici une cagnotte pour aider la personne qui s’est fait voler son téléphone :
https://www.leetchi.com/c/ava-abolissons-la-venerie-aujourdhui

Voici le récit détaillé d’une des personnes présentes :

Continuer la lecture de « Jeudi 15 Février : Quatre personnes agressées pour avoir filmé en forêt ! »