Laurence Rossignol sur la chasse à courre :  » La population prend la défense des animaux ! « 

À l’issue d’une nouvelle saison où la chasse à courre a été la cause d’une vingtaine d’incidents graves mettant en danger les habitants, les défenseurs de cette pratique ont tenté de criminaliser le mouvement d’opposition populaire, avec un « délit d’entrave à la chasse ». Même si ce texte de loi a été fort heureusement repoussé, ce n’est que momentané.
À l’occasion d’une session parlementaire, Laurence Rossignol, sénatrice de l’Oise, a pu rappeler quelques vérités à ses collègues quant à la nature de l’opposition à la chasse à courre, battant en brèche les mensonges entendus récemment.
Merci à elle pour son engagement : ces sujets appellent naturellement les élus attachés à la démocratie, au respect de la Nature et aux droits de chacun à s’exprimer en soutien à une population révoltée.
Nous sommes 82 %* des Français à le réclamer : pour la Nature, pour la civilisation et tout simplement pour la sécurité de tous, Abolissons la Vénerie Aujourd’hui ! 💚🌍

Retrouvez la liste des incidents de cette saison : http://ava-france.org/…/saison-20182019-6-mois-dincidents-…/

*IPSOS/One Voice 2018

Abandon du « délit d’entrave à la chasse » : une bataille est gagnée, mais pas la guerre !

Les chasseurs ont, dirait-on, vendu la peau de la démocratie avant de l’avoir tuée. Fanfaronnant dans leurs publications depuis des mois, sûrs d’eux et de leur force de frappe au Parlement, ils annonçaient ce vote comme une formalité.

La Commission Mixte Parlementaire qui devait trancher sur ce fameux « amendement Cardoux », parmi d’autres questions, a pourtant choisi de le repousser ! La raison invoquée : celui-ci serait trop axé sur la chasse et poserait probablement des problèmes de constitutionnalité.

Continuer la lecture de « Abandon du « délit d’entrave à la chasse » : une bataille est gagnée, mais pas la guerre ! »