Historique : 100 opposants à la vénerie dans 4 forêts de France !

Ce Samedi 22 septembre 2018, le mouvement d’opposition à la chasse à courre en France a effectué pas en avant historique. Le collectif AVA (Abolissons la Vénerie Aujourd’hui), a su se développer hors de Compiègne, son berceau, et a mobilisé aujourd’hui des riverains dans quatre forêts simultanément : RambouilletBrocéliandeCompiègne et Chantilly, réunissant au total 100 personnes !
Une grande première dans le pays !  

Les habitants de toutes ces forêts, révoltés par cette pratique barbare près de chez eux ont désormais acquis la confiance nécessaire pour prendre les choses en main et exprimer leur opposition, malgré le climat de constante menace qui règne et le harcèlement sur internet.

Toutes ces sorties ont strictement respecté la Charte AVA et n’ont connu aucun débordement :
 »  Aucune violence, aucune insulte, aucune provocation n’a sa place pendant nos actions.  Faisons preuve d’un sang-froid à toute épreuve. Il est important que chacun soit exemplaire dans son comportement, afin d’incarner les valeurs que nous défendons : bienveillance, non-violence, respect de la Nature et de nos congénères. « 

 

Cette grande victoire en appelle d’autres, et donnera assurément des ailes à celles et ceux qui taisaient jusqu’à présent leur opposition à la chasse à courre, formant pourtant 84% de la population (sondage IFOP/FBB 2017).

15 septembre : reprise de la chasse à courre !

Samedi 15 septembre 2018 : la chasse à courre a repris, tout comme la présence vigilante des habitants, venus pour protéger la Nature et leur droit à la quiétude. 🌳🏘️

Une cinquantaine de personnes étaient de sortie dès 8 heures du matin dans les forêts de Compiègne et maintenant aussi de Chantilly. Les riverains des villages avoisinants étaient aussi prévenus et se sont tenus en alerte.
Le député Bastien Lachaud, premier d’une longue liste, s’est joint à eux pour leur exprimer son soutien. Aucun cerf n’a été tué dans l’Oise par la chasse à courre ! 🦌✌️
Les veneurs ont, de leur côté, mis en place une véritable milice : certains d’entre eux sont allés jusqu’à poursuivre en voiture une jeune fille jusque devant chez elle. 🏰📯🗡️

Malgré les menaces, c’est le départ d’une saison qui impliquera de plus en plus d’habitants, partout dans le pays !  Jusqu’à ce que la barbarie cesse !

Prémontré : Un cerf tué par la chasse à courre, les habitants racontent

La petite ville de Prémontré est le lieu d’incidents réguliers impliquant la chasse à courre. Voici le récit de l’un d’eux :
Le 14 octobre 2014, un cerf traqué par l’équipage de chasse à courre « Rallye Nomade » est abattu dans le jardin d’une maison de Prémontré. Les habitants tentent de s’y opposer mais trop tard cette fois pour sauver l’animal.

Que tous les villages de France s’organisent ! Ensemble nous ferons reculer la barbarie de la chasse à courre.

Voici le récit complet de cette histoire tragique, raconté par un témoin, de l’association Droitdevivre02 :

Continuer la lecture de « Prémontré : Un cerf tué par la chasse à courre, les habitants racontent »

Panique à l’Assemblée générale des veneurs :  » Ils se répandent partout ! « 

La Société de Vénerie vient de tenir son Assemblée Générale près de Fontainebleau. Le sujet principal : comment écraser la résistance grandissante des habitants contre leur pratique. Au passage, leur président nous fournit un bon conseil…
Soyons encore plus nombreux la saison prochaine pour dire stop à la barbarie dans nos campagnes !
Rejoignez les AVA près de chez vous !

FIN DE SAISON : 1000 personnes dans la rue et un cerf sauvé !

Samedi 31 Mars 2018.
1000 personnes défilent pour l’abolition de la chasse à courre.

Un mouvement authentiquement populaire, positif, jamais vu en France, a pris forme chez nous, et se propage maintenant au reste du pays. Cette année, nous avons allumé une flamme qu’il est désormais trop tard pour éteindre, et qui grandira jusqu’à l’abolition !

Bravo et merci à tous ! Voici un résumé de cette journée historique. (photos de Michel Pourny & Lou Marouzé)

Continuer la lecture de « FIN DE SAISON : 1000 personnes dans la rue et un cerf sauvé ! »

La chasse à courre noie un cerf dans l’Aisne !

Samedi 6 janvier, l’équipage Rivecourt, qui chasse en forêt de Laigue, s’est mis sur les traces d’un cerf, qui pour leur échapper à tenté de traverser l’Aisne au niveau du Francport.
Les chasseurs ont alors mis une barque à l’eau de l’autre côté de la rive pour lui barrer la route. Le cerf a fait demi-tour et a été emporté par le courant, avec les valets à ses trousses. La poursuite a duré une bonne vingtaine de minutes, jusqu’à ce qu’ils parviennent à le rattraper, le prendre par les bois, et le noyer en lui maintenant la tête sous l’eau.
Une pensée pour toutes les personnes qui ont assisté à cette scène d’horreur, qui ont tenté de sauver ce pauvre animal en amont ou qui l’ont encouragés, impuissants, le long des berges de l’Aisne.

Devant son cadavre encore flottant, la maitresse d’équipage, Florence de Lageneste, assurait l’avoir tué « dans les règles de la vénerie » :  alors abolissons la vénerie !

Les pseudo « sanctions » de la Société de Vénerie révélées au grand jour

Jeudi dernier, la Société de Vénerie annoncait des sanctions envers Alain Drach et son équipage, la Futaie des Amis :

Même pas deux jours plus tard, elles se sont révelées en grand jour comme ce qu’elles sont vraiment : un nuage de fumée pour tenter de calmer le jeu, alors que les grands médias commencaient à poser la question de l’abolition, sous la forme de sondages ou d’articles.

Continuer la lecture de « Les pseudo « sanctions » de la Société de Vénerie révélées au grand jour »