Procès ONF vs AVA : victoire pour les opposants à la chasse à courre !

C’est un chapitre judiciaire important qui vient de se conclure aujourd’hui pour notre mouvement d’opposition à la chasse à courre, et ce de la meilleure des manières. 📜

En juillet 2018, l’ONF assignait en Justice trois membres d’AVA, leur réclamant 55 000 € afin d’indemniser les chasseurs à courre s’estimant lésés dans leur droit de chasse. Après une procédure d’un an et demi, le Tribunal de Grande Instance de Compiègne a enfin tranché : l’Office National des Forêts est débouté de toutes ses demandes ! 👩‍⚖

Honte à l’ONF qui s’est fait le jouet des chasseurs à courre, en vain. En plus d’avoir vu ses accusations rejetées, c’est finalement l’office public qui devra indemniser ses boucs émissaires : 1.500 € de compensation sont attribués aux trois membres d’AVA et les frais de justice sont entièrement aux frais de l’Office.

Merci à notre avocat Me Jean-Robert N’Guyen Phung, à tous nos soutiens et parmi eux Rémi Gaillard dont l’aide a été décisive dans cette affaire !

Merci également à tous ceux qui ont participé à notre cagnotte mise en place l’année dernière pour nous permettre d’assumer les éventuels frais de justice ! Ces dons restent intacts et seront utilisés pour faire face au déferlement judiciaire lancé à notre encontre. Le soutien populaire indéfectible dont nous profitons est le meilleur des remparts face aux procédures abusives des veneurs et de leur petit monde. 🏰💰

Forts de cette excellente nouvelle qui nous conforte dans notre action, nous réaffirmons cet appel : partout organisons-nous contre la barbarie, pour la paix et la civilisation ! 💚🌍
AVA se veut à l’avant-garde de ce combat dans les campagnes françaises : rejoignez-nous !

La vidéo à partager sur Facebook : https://www.facebook.com/avafranceofficiel/videos/1439178136236692/
Sur Youtube : https://youtu.be/NFCKvoKcj5Q
Sur Twitter : https://twitter.com/AvaFranceOff/status/1201947894191939584

RASSEMBLEMENT POUR LA NATURE À VIEUX-MOULIN (60) : UNE TRÈS BELLE PREMIÈRE !

Samedi 2 novembre, AVA réunissait 150 habitants autour d’un événement en faveur de la Nature et de la forêt.
Alors que cette date est habituellement le lieu d’une messe des chasseurs à courre et d’une manifestation d’opposition à Saint-Jean-aux-Bois, c’est quelque chose de nouveau qui s’est déroulé ce samedi, le maire ayant bouclé son village par arrêté municipal.
🎼☕️ Autour d’une accordéoniste et de gâteaux faits-maison, plusieurs associations se sont jointes aux habitants du cru et ont installé des stands pour informer et débattre : connaissance des champignons 🍄, défense des blaireaux contre le déterrage 🦡, protection des oiseaux 🐦, contre la déforestation 🌳 et évidemment contre la vénerie 📯!

Puis, au terme du rassemblement, des habitants sont partis par petits groupes surveiller la chasse à courre qui avait lieu autour du village, beaucoup pour la première fois !

L’arrogance aristocratique des veneurs et de leurs laquais fait maintenant face à une résistance bien constituée et pérenne des riverains de la forêt. 📢🏡
A nous de faire de ce mouvement un foyer créatif, une source de solidarité et d’initiatives autour de la forêt.

VIVE LA NATURE LIBRE ET SAUVAGE ! A BAS LA CHASSE A COURRE !

Un grand merci à la mairie de Vieux-Moulin, Picardie, France qui nous a chaleureusement accueilli.
Merci aussi à toutes les associations présentes : LPO Oise, ASPAS – Association pour la protection des animaux sauvages, One Voice, Convention Vie et Nature

Voici le résumé des événements qui ont suivi ce rassemblement.
Le cerf traqué par la chasse à courre traverse la N31 puis tente de s’échapper en quittant la forêt à la nage, par la rivière. 🦌🤚
Se rendant compte qu’ils allaient perdre leur trophée, les veneurs sortent un fusil et parviennent à l’abattre dans l’eau, juste avant qu’il ne rejoigne la rive opposée. 😨
Ils récupèrent ensuite son corps et l’emmènent au chenil pour procéder à leur cérémonie macabre, le dépeçant au son des cors et des convives qui trinquent. 🏰🍾🔪
Ce n’est pas la première fois que des chasseurs à courre tuent un cerf dans l’Aisne, abandonnant là toute leur pseudo « éthique du veneur » : en janvier 2018, une scène similaire se produisait au même endroit, devant des habitants révoltés !
La chasse à courre est une pratique cruelle et dénuée de toute justification. Nous ne pouvons pas laisser une telle barbarie gratuite perdurer dans nos forêts.
🙅‍♀ Rejoignez-nous pour la faire abolir ! 🙅‍

Encore un chien blessé par la chasse à courre : ça suffit !

Samedi 19 octobre, forêt de Compiègne. 🌳
Pourchassé par l’équipage d’Alain Drach, ce cerf parvient à se cacher quelques instants pour reprendre son souffle, dans une parcelle le long de la route de Crépy. 📯🗡🦌



Mais des valets l’ont vu et donnent sa position aux veneurs, qui envoient la meute. Dans sa fuite désespérée, il donne un coup d’andouiller à un des malheureux toutous qui l’avait trouvé, et en heurte un autre. 🐶🤚
Quelques instants plus tard, une autre équipe de valets est envoyée pour empêcher les AVA témoins de la scène de retrouver le chien blessé. Mais ils ne parviendront qu’à répéter une des scènes pitoyables qui font maintenant partie de la vénerie pour cacher la vérité sur leur pratique… 🙄
Le cerf, lui, sera retrouvé et tué a Vivier Corax vers 15h. Une bien triste journée pour tous les animaux et leurs défenseurs. 🙅‍♂🙅‍♀
Soyons toujours plus nombreux à dénoncer cette barbarie : pour nous rejoindre en forêt c’est simple, contactez-nous ! 📧

Rambouillet : LES CHIENS-OUTILS DE LA CHASSE À COURRE ! 📯🗡

Chaque mardi et chaque samedi en forêt de Rambouillet, les chasseurs à courre de l’équipage Bonnelles lâchent une soixantaine de leurs chiens à la suite d’un cerf, dans le but de le rattraper, de le tuer et de célébrer un rituel médiéval autour de son corps.
Pour les veneurs, les chiens ne sont que des outils dans cette traque, au même titre que leurs 4×4 ou leurs dagues. Ils sont envoyés à travers des routes à 80km/h, des buissons de ronces, des grillages de propriété privées puis rentrés au chenil jusqu’à la semaine suivante.

 
Alors que les veneurs se retranchent derrière leur dernier argument, « l’amour des chiens », il est de notre devoir de témoins de montrer ce qu’endurent ces animaux au quotidien. 🤚🐶💚
 
Pour eux, mais aussi pour les chevaux, pour les animaux sauvages et pour la dignité de l’être humain, abolissons enfin la chasse à courre ! ✊🐶🦌🐴🏡

Compiègne : Un chien piétiné par un cavalier

Samedi 5 octobre. Comme cela arrive souvent, un chien est piétiné par un veneur à cheval ! Jappant de douleur, il semble blessé à la patte avant-droite et la traîne sans pouvoir s’appuyer dessus en allant rejoindre ses compagnons de meute.

Les veneurs ne s’arrêtent pas pour si peu, et ce chien disparaitra de la chasse rapidement après.

La SPA a été prévenue et nous ferons notre possible pour le sauver de l’euthanasie expéditive ! 🐶🤚💚

Les chasseurs à courre considèrent leurs chiens comme des outils interchangeables, stockés en cage puis mis en danger sur les routes, dans les ronces, sous les sabots des chevaux et face aux animaux traqués.

Cela doit cesser : abolissons la chasse à courre ! 📯🏰🚫

👩‍⚖️ PROCÈS ONF vs AVA : Une bataille démocratique pour la Nature! ✊

Alors que simultanément se discutait au Sénat une nouvelle mesure de répression contre les opposants à la chasse, au Tribunal de Compiègne se tenait une audience capitale pour l’avenir d’AVA : l’ONF assigne trois militants pour « entrave au droit de chasse » des équipages de vénerie locaux.🗡

Continuer la lecture de « 👩‍⚖️ PROCÈS ONF vs AVA : Une bataille démocratique pour la Nature! ✊ »

NORMANDIE : LA CHASSE A COURRE TUE UN CERF ET MENACE LES TEMOINS

📅 Samedi 28 septembre 2019. Le Rallye Roumare traque un cerf pendant 5h, déjà affaibli par le brame, jusque dans un champ en bordure de forêt d’Eawy après avoir traversé une départementale très fréquentée.
Exténué et piégé, il est « dagué » derrière une botte de foin par un valet de l’équipage.
Les quelques AVA présents sur place, trop peu nombreux pour intervenir, subissent alors les menaces des suiveurs surexcités par la tuerie, et voyant d’un mauvais oeil la présence de caméras révélant leur « passion » sanglante.

Que vous habitiez la Seine-Maritime, l’Orne ou ailleurs, rejoignez-nous en forêt pour montrer l’opposition de la population à cette barbarie ! 🏡🗣
Partagez en masse cette vidéo et prenez contact avec le groupe le plus proche de chez vous, afin de participer au mouvement d’abolition de la chasse à courre ! 🌍💚

AVA rejoint le groupe « Convergence Animaux Politique »

Nous sommes nous aussi heureux de vous annoncer aujourd’hui l’officialisation de notre partenariat avec Convergence Animaux Politique et nous remercions ses membres pour leur confiance et le travail déjà accompli.

« L’objet de CAP (Convergence Animaux Politique) est de faire le lien entre le monde politique et les associations de défense des animaux.

Grâce à la constitution d’un réseau de parlementaires et d’un travail d’influence, CAP amène les politiques à agir en se basant sur le travail d’expertise des associations.

L’opinion publique doit être enfin entendue et des avancées significatives en faveur des animaux inscrites dans la loi ! »

A quelques jours de la reprise de la saison de chasse à courre dans nos forêts , c’est une bonne nouvelle pour les citoyens qui composent AVA de pouvoir compter sur CAP pour porter leur parole au delà des forêts de France.

NEUVIEME CONDAMNATION POUR LES CHASSEURS A COURRE !


Mardi 29 janvier dernier, un suiveur de l’équipage Bonnelles-Rambouillet faisait usage d’un gaz incapacitant sur les AVA en train de documenter la mort d’un cerf.
Pour port d’arme et violence aggravée, il vient d’être condamné par le Tribunal Correctionnel de Versailles à 2 mois de prison avec sursis et à indemniser les victimes à hauteur de 1500€.

Lors de l’audience, l’avocat des veneurs (et veneur lui même) a tenté de détourner la réalité des faits pour défendre sa pratique :
« Pourquoi viennent ils à trente en forêt ces AVA ? Pour documenter ? Pas besoin, il existe déjà des livres et des peintures ! »
« C’est la tête de gondole d’AVA que vous avez dans ce tribunal, M. le Juge. La réalité c’est un groupuscule extrêmement fanatique ! AVA cherche le drame, AVA cherche son martyr ! » ✝
« Sous prétexte de liberté d’expression, on crée une zone de non-droit à Rambouillet ! »
Mais le Tribunal ne s’est vraisemblablement pas laissé impressionner par le récit paranoïaque de Maître Guillou, ponctué de sophismes et de remarques sexistes désobligeantes pour la Cour :
« Nous ne sommes pas dans une tribune où on doit faire valoir des arguments, pour ou contre. Les faits sont établis et ne sont pas contestés. Il y a une arme, on la transporte, et on s’en sert. Voilà ce qui est illégal. » coupe la Procureure.

Cette 9ème condamnation du côté des veneurs vient démontrer encore un peu plus de quel côté se trouve la violence.
Car les faits sont là, sans contestation possible : avec plus de 700 personnes en forêt du côté AVA rien que la saison dernière, pas une seule agression n’a été recensée ! C’est que notre mouvement est solidement fondé autour de valeurs positives, qui excluent de fait le recours à la violence ou à la provocation, et qui sont le socle du monde meilleur que nous entendons bâtir. 🦌🏡🗣
A l’opposé de cela, la pratique de la chasse à courre porte toute l’arriération culturelle, la brutalité et la hiérarchie sociale qui sied à l’époque féodale dont elle tire ses racines. 🗡🏰📯

A l’aube d’une nouvelle saison pour AVA, nous réaffirmons cet appel : l’abolition de la chasse à courre est une nécessité historique, pour libérer les campagnes et les forêts de ces milices ultraviolentes ! ✊🌍💚

A Rambouillet et partout ailleurs, Abolissons la Vénerie Aujourd’hui !