Encore un chien blessé par la chasse à courre : ça suffit !

Samedi 19 octobre, forêt de Compiègne. 🌳
Pourchassé par l’équipage d’Alain Drach, ce cerf parvient à se cacher quelques instants pour reprendre son souffle, dans une parcelle le long de la route de Crépy. 📯🗡🦌



Mais des valets l’ont vu et donnent sa position aux veneurs, qui envoient la meute. Dans sa fuite désespérée, il donne un coup d’andouiller à un des malheureux toutous qui l’avait trouvé, et en heurte un autre. 🐶🤚
Quelques instants plus tard, une autre équipe de valets est envoyée pour empêcher les AVA témoins de la scène de retrouver le chien blessé. Mais ils ne parviendront qu’à répéter une des scènes pitoyables qui font maintenant partie de la vénerie pour cacher la vérité sur leur pratique… 🙄
Le cerf, lui, sera retrouvé et tué a Vivier Corax vers 15h. Une bien triste journée pour tous les animaux et leurs défenseurs. 🙅‍♂🙅‍♀
Soyons toujours plus nombreux à dénoncer cette barbarie : pour nous rejoindre en forêt c’est simple, contactez-nous ! 📧

Rambouillet : LES CHIENS-OUTILS DE LA CHASSE À COURRE ! 📯🗡

Chaque mardi et chaque samedi en forêt de Rambouillet, les chasseurs à courre de l’équipage Bonnelles lâchent une soixantaine de leurs chiens à la suite d’un cerf, dans le but de le rattraper, de le tuer et de célébrer un rituel médiéval autour de son corps.
Pour les veneurs, les chiens ne sont que des outils dans cette traque, au même titre que leurs 4×4 ou leurs dagues. Ils sont envoyés à travers des routes à 80km/h, des buissons de ronces, des grillages de propriété privées puis rentrés au chenil jusqu’à la semaine suivante.

 
Alors que les veneurs se retranchent derrière leur dernier argument, « l’amour des chiens », il est de notre devoir de témoins de montrer ce qu’endurent ces animaux au quotidien. 🤚🐶💚
 
Pour eux, mais aussi pour les chevaux, pour les animaux sauvages et pour la dignité de l’être humain, abolissons enfin la chasse à courre ! ✊🐶🦌🐴🏡

Compiègne : Un chien piétiné par un cavalier

Samedi 5 octobre. Comme cela arrive souvent, un chien est piétiné par un veneur à cheval ! Jappant de douleur, il semble blessé à la patte avant-droite et la traîne sans pouvoir s’appuyer dessus en allant rejoindre ses compagnons de meute.

Les veneurs ne s’arrêtent pas pour si peu, et ce chien disparaitra de la chasse rapidement après.

La SPA a été prévenue et nous ferons notre possible pour le sauver de l’euthanasie expéditive ! 🐶🤚💚

Les chasseurs à courre considèrent leurs chiens comme des outils interchangeables, stockés en cage puis mis en danger sur les routes, dans les ronces, sous les sabots des chevaux et face aux animaux traqués.

Cela doit cesser : abolissons la chasse à courre ! 📯🏰🚫