AGIR CONTRE LA CHASSE A COURRE

Abolissons la Vénerie Aujourd’hui est une initiative populaire reposant sur l’implication locale des habitants, et destinée à être la plus large possible. De nombreux moyens existent pour faire reculer cette barbarie qu’est la chasse à courre, sans forcément tout attendre de l’action directe d’un petit groupe, sur lequel tout reposerait. Car c’est là la clé, sans l’implication du plus grand nombre, pas de progrès possible!

AVA logo

Pour cela, AVA propose d’agir sur 3 axes :

Accelérer la prise de conscience parmi les habitants en montrant ce qu’est réellement la chasse à courre:  partager les vidéos et les photos sur Facebook ou Twitter, participer à des campagnes d’affichage dans les villages ou distribuer des tracts d’information, faire parvenir des pétitions de quartier aux élus… Plus nous serons nombreux, plus nos actions à venir seront ambitieuses et moins les veneurs pourront se comporter comme en terrain conquis, en profitant de la démoralisation générale.

La manifestation d’octobre à Saint-Jean-aux-Bois, chaque année plus nombreuse.

-Petit à petit, transformer chaque village, chaque lotissement en sanctuaire pour les animaux, en zone interdite aux veneurs, en créant des réseaux de voisins, capables de se rassembler rapidement en cas d’intrusion. De nombreux animaux ont pu être sauvés grace à la réactivité et la bienveillance des riverains, et cela peut devenir systématique si ces réseaux sont efficaces. Sans oublier que cette méthode resserre les liens entre voisins, autour d’une perspective positive!

Ces habitants de Pont-Sainte-Maxence ont sauvé un cerf qui s’était réfugié dans leur lotissement.

Agir sur le terrain légal: documenter les délits (intrusion sur les propriétés ou en agglomération, menaces à des personnes ou à l’ordre public, infractions du code de la route…), être présent auprès des autorités locales…
Actuellement, notre équipe travaille sur un manuel juridique simple regroupant tous les recours légaux en notre faveur et qui sera distribué aussitôt fini ! AVA offre aussi une assistance juridique dans les cas de conflit avec les veneurs: conseil, stratégie, contact avec des professionnels du droit…

La première étape est de créer ces groupes de voisins, dans chaque ville, dans chaque quartier qui borde la forêt. Pour cela, vous pouvez prendre contact avec nous ici :

Contactez-nous

Voici quelques uns des équipages de la région, qui se partagent les forêts publiques en les louant à l’ONF:

-A Compiègne, c’est l’équipage La Futaie des Amis qui occupe la forêt. Le maître d’équipage est Alain Drach, fils de Monique de Rothschild. Ils chassent les cerfs chaque mercredi et samedi. Leur redingote est bleue sur un gilet jaune. Leur chenil se trouve à la Maison Forestière des Vineux, près de l’allée des Beaux Monts.

 

 

 

-A Villers-Cotterêts, c’est le Baron Maurice Velge qui mène l’équipage, et la présidente de leur association est la Vicomtesse de Spoelberch, une des plus grandes fortunes de Belgique. Ils chassent le cerf le mardi et le samedi, en uniforme bleu marine. Leur chenil (celui de Longavesne) se trouve à Vivières.
Ils se partagent la forêt avec le Rallye Alésia, mené par la famille Adeline. Eux chassent plutôt les chevreuils et les lièvres. Leur chenil se trouve à Crepy en Valois (La Pierre Aux Corbeaux).

 

-En forêts de Laigue et d’Ourscamps, c’est l’équipage Rivecourt qui sévit, mené par Florence De Lageneste, propriétaire du Chateau du Plessis-Brion. Ils chassent les cerfs et les sangliers chaque mercredi et dimanche. Leur uniforme est vert au col jaune. Leur chenil se trouve au chateau de Rivecourt (plus au sud de Compiègne, vers La Croix Saint Ouen).

Autour de Saint Gobain et en forêt de Coucy Basse, le Rallye Nomade chasse les cerfs le mardi et le samedi. Leur maître d’équipage est le financier Cyrille Vernes (JP Morgan, Lazard, UBS, Vernes & Associés…). Le chenil de cet équipage se trouve à l’entrée de Folembray, en arrivant par Chauny.

-En forêt de Chantilly, Halatte et Ermenonville, plusieurs équipages se partagent les espèces d’animaux. On peut donc croiser le Rallye des Trois Forêts, dont le maître est le notaire parisien Hervé Tétard. Leur uniforme est bleu marine avec des poches rouges. Leur chenil se trouve au Pavillon du Prince, près d’Ermenonville. Ils chassent les cerfs le mardi et le samedi. Le Rallye Pic’hardy se spécialise plutôt dans la traque des chevreuils et des lièvres. Il est mené par Béatrice Verro chaque mercredi et samedi.

Si vous avez d’autres informations à propos des équipages et de leurs pratiques, n’hésitez pas à nous les communiquer !