RASSEMBLEMENT POUR LA NATURE À VIEUX-MOULIN (60) : UNE TRÈS BELLE PREMIÈRE !

Samedi 2 novembre, AVA réunissait 150 habitants autour d’un événement en faveur de la Nature et de la forêt.
Alors que cette date est habituellement le lieu d’une messe des chasseurs à courre et d’une manifestation d’opposition à Saint-Jean-aux-Bois, c’est quelque chose de nouveau qui s’est déroulé ce samedi, le maire ayant bouclé son village par arrêté municipal.
🎼☕️ Autour d’une accordéoniste et de gâteaux faits-maison, plusieurs associations se sont jointes aux habitants du cru et ont installé des stands pour informer et débattre : connaissance des champignons 🍄, défense des blaireaux contre le déterrage 🦡, protection des oiseaux 🐦, contre la déforestation 🌳 et évidemment contre la vénerie 📯!

Puis, au terme du rassemblement, des habitants sont partis par petits groupes surveiller la chasse à courre qui avait lieu autour du village, beaucoup pour la première fois !

L’arrogance aristocratique des veneurs et de leurs laquais fait maintenant face à une résistance bien constituée et pérenne des riverains de la forêt. 📢🏡
A nous de faire de ce mouvement un foyer créatif, une source de solidarité et d’initiatives autour de la forêt.

VIVE LA NATURE LIBRE ET SAUVAGE ! A BAS LA CHASSE A COURRE !

Un grand merci à la mairie de Vieux-Moulin, Picardie, France qui nous a chaleureusement accueilli.
Merci aussi à toutes les associations présentes : LPO Oise, ASPAS – Association pour la protection des animaux sauvages, One Voice, Convention Vie et Nature

Voici le résumé des événements qui ont suivi ce rassemblement.
Le cerf traqué par la chasse à courre traverse la N31 puis tente de s’échapper en quittant la forêt à la nage, par la rivière. 🦌🤚
Se rendant compte qu’ils allaient perdre leur trophée, les veneurs sortent un fusil et parviennent à l’abattre dans l’eau, juste avant qu’il ne rejoigne la rive opposée. 😨
Ils récupèrent ensuite son corps et l’emmènent au chenil pour procéder à leur cérémonie macabre, le dépeçant au son des cors et des convives qui trinquent. 🏰🍾🔪
Ce n’est pas la première fois que des chasseurs à courre tuent un cerf dans l’Aisne, abandonnant là toute leur pseudo « éthique du veneur » : en janvier 2018, une scène similaire se produisait au même endroit, devant des habitants révoltés !
La chasse à courre est une pratique cruelle et dénuée de toute justification. Nous ne pouvons pas laisser une telle barbarie gratuite perdurer dans nos forêts.
🙅‍♀ Rejoignez-nous pour la faire abolir ! 🙅‍

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *