Un cerf percuté par une voiture, achevé dans « le marais »

Samedi 28, après la messe de la  Saint-Hubert organisée par le Rallye des Trois Forêts à Chamant, la chasse s’est «invitée» sur le chemin traversant nos pâtures (chemin privé), semant une belle panique !
Mes chevaux étaient fous de peur sentant la mort proche de ce pauvre cerf déjà boiteux, et aux dires du piqueux, tapé par une voiture.
Cela s’est passé à Ognon.
A quand l’arrêt de ces massacres?

Je loue deux hectares de pâtures sur la commune de Ognon ou j’ai quatre chevaux. Ces prés sont traversés par un chemin qui nous appartient mais dont nous laissons la jouissance aux promeneurs bien attentionnés…
J’arrivais avec mon camion sur ce chemin, donc chez moi, quand j’ai vu tout de suite qu’il se passait quelque chose car les chevaux de mes amis et les miens étaient en paniques complète.
A ce moment là, ont surgit face à moi et passant dans les pâtures, les chiens de chasse! Le piqueux est arrive au trot derrière ainsi que deux autres cavaliers pendant que les autres attendaient au bout du chemin comme si’l était chez lui, me saluant et filant pour rejoindre les autres.
J’ai une vielle jument de 22 ans, fragile dans ses jambes qui n’a pas apprécié cette intrusion. Je n’ai pas pu obtenir le calme jusqu’au lendemain, les chevaux toujours en alerte. Le cerf a été tué après avoir été percuté par une voiture, il boitait aux dires de ces « messieurs »!
Cherchez pourquoi! On est obligé de subir!

Marylise R.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *