Chien maltraité et perdu (route de Crépy-Compiègne)

 » Le 21 octobre 2017 (NDLR : le jour de l’incident à La Croix Saint-Ouen), en rentrant de Compiègne sur la nationale, on croise avec mon compagnon un chien, famélique.
Déjà de loin on le voyait maigre, mais en s’approchant on découvre un chien couvert d’estafilades, si maigre qu’on voyais distinctement ses vertèbres.
Un oeil bleu opaque, et un brun un peu voilé. Une bande de plastique jaune serrée autour du cou, et le poil du flanc tondu d’un symbole.

L’animal paniqué errait sur la nationale Crépy / Compiègne. Nous avons arrêté la voiture pour essayer de l’attraper et l’amener chez un vétérinaire. Le chien avais trop peur pour se laisser attraper.
Un homme sort alors de la maison qui bordait la route.
Il nous dit « c’est toutes les semaines comme ça. Toutes les semaines, les chasseurs viennent avec une centaine de chiens et en perdent toujours quelques uns, qui se font percuter par les voitures. » Je lui fais remarquer que le chien est très maigre. Il me dit « oui, ils ne les nourrissent pas pendant quelques jours avant la chasse pour qu’ils sentent mieux le gibier« .
Il voit que je suis estomaquée et il ajoute « et encore, lui n’est pas trop abîmé, vous verriez l’état dans lequel les chevaux se retrouvent« .
En attendant on se retrouve, nous, civils qui n’avons rien demandé, à faire la circulation sur une nationale, évitant de peu des accidents (notamment en évitant une collision d’ambulance des pompiers en mission) à cause d’un chien laissé à vagabonder (ce qui au passage est un délit, mais la maltraitance animale aussi, alors je suppose que les propriétaires sont au dessus des lois).

40 minutes plus tard, trois types en camionnette arrivent. Deux d’entre eux sont en tenue de chasse. Ils récupèrent le chien et quand mon conjoint leur fait remarquer qu’il est famélique, le plus âgé répond « mais non, il est pas mal nourri« . Ils sont partis très vite visiblement honteux. Et c’est tant mieux. « 

V. Müller

Une pensée sur “Chien maltraité et perdu (route de Crépy-Compiègne)”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *