« Poussez vous, manants » (La Croix Saint-Ouen)

Au début des années 90 en forêt de Compiègne, à l’époque où notre baronne préférée pratiquait encore son activité favorite à dos de cheval, nous tentions, avec nos petits moyens de jeunes adolescents, de perturber les chasses à courre. Un jour, nos vélos entreposés en

travers d’un chemin étroit ne permettaient pas le passage aisé des chevaux. Tous les esclaves soumis de Madame nous pressaient de « Laissez passer la Baronne » Et nous avons eu droit à cette réplique de Rothschild : « Poussez vous, manants » Cela reflète parfaitement le monde dans lequel vivent ces gens, et la soumission des « petits » qui pourtant la servent.

Pascal M.

Une pensée sur “« Poussez vous, manants » (La Croix Saint-Ouen)”

  1. J’ai entendu qu’a la chasse d’il y a quinze jours (il me semble le week end du 15 Octobre) un cerfs s’était réfugié dans un jardin à Saint Sauveur dans l’Oise. Les voisins ont refusé de laisser rentrer les chasseurs dans le jardin où s’était réfugié le cerf, le propriétaire étant absent. Les chasseurs ont lâché leurs chiens le long du grillage. Le cerf terrifié s’est enfui et s’est fait dévorer par les chiens un peu plus loin!!!! Pouvez vous vérifier cette information et la faire circuler?
    Que cette cruauté cesse! Et que ces pratiques seigneuriales d’un autre temps soient interdites !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *