« Ma petite chienne tremblait comme une feuille » (Forêt de Compiègne)

Lors de mes balades quotidienne en forêt et malgré mes efforts pour éviter le trajet des chasses à courre quasi-quotidienne en forêt de Compiègne, je me suis retrouvée dans leurs pattes. J’étais comme toujours en compagnie de mon Jack Russel.

Les suiveurs m’ont dit de faire gaffe à ma petite chienne car les chiens de meutes sont dangereux pour les petits chiens. Et d’un seul coup les quelques 40 chiens de meute sont passés près de moi. Je n’ai eu que le temps de chopper mon chien dans mes bras et de taper avec mes bâtons de marche sur certains chiens qui gueulent autour de moi. Je crois que je hurlais encore plus fort tellement j’avais peur. Les connards à cheval ont sonné pour rameuter leurs chiens. Ils sont partis. Mais moi je n’avais plus de jambes et ma petite chienne tremblait comme une feuille. Les suiveurs étaient tous remontés dans leurs bagnoles et traçant derrière les cavaliers.
Je précise que c’était une chasse au chevreuil. Je ne connais pas le nom de l’équipage.

Angélique S.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *